Get Adobe Flash player

Un siècle de passion musicale

Dans le Journal Musical Français du 1er Octobre 1953, on pouvait lire sous la plume de Jacques Lonchampt : «Depuis plus de cinquante ans, un Witkowski était à la tête de la vie musicale lyonnaise, lui donnant un sens, une âme, imposait le respect et l’affection.»


Georges Martin Witkowski, officier de l’armée française, était un musicien passionné. Après avoir quitté le métier des armes, il fonda à l’instigation de Vincent d’Indy la Schola Cantorum de Lyon, ancêtre de notre chœur, qui se produisit pour la première fois en public le 29 avril 1903. Dès 1905 était constituée la «Société des Grands Concerts», dirigée par G.M.Witkowski qui regroupait un orchestre symphonique et la Schola Cantorum.


Le 8 novembre 1908, la salle Rameau, destinée principalement à cette société était inaugurée. Le 25 mars 1924, G.M. Witkowski fût nommé par Edouard Herriot à la direc-tion du conservatoire de Lyon, à la suite de Florent Schmitt. Il présidera aux destinées de cet établissement durant dix-sept ans. Le 12 août 1943 décédait G.M. Witkowski. Depuis 1929 son fils Jean avait pris la direction de la «Société des Grands Concerts», qu’il assuma jusqu’à sa mort le 24 mai 1953. En 1938 avait eu lieu la fusion de la «Société des Grands Concerts» et de l’orchestre du Trigintuor en une «Association Philharmonique». Quant à la Schola Cantorum, elle avait pris en 1935 la dénomination de «Chœurs de la Société des Grands Concerts de Lyon», puis en 1938, celle de «Chœurs de l’Association Philharmonique». A l’automne 1953, elle prenait, en hom-mage à Georges Martin Witkowski, le nom de Schola Witkowski, maintenu jusqu’à ce jour.

Pendant cinquante ans, la schola a ainsi participé régulièrement à Lyon aux concerts organisés par G.M. et J. Witkowski, avec le concours de l’orchestre de la Société des Grands Concerts. Tout en accordant une large place dans ses programmes aux grands oratorios et aux grandes œuvres, la «Schola Cantorum» n’a cependant jamais négligé les œuvres contemporaines. C’est cette tradition qui se perpétue.
Ensuite pendant deux ans (1953-1955), la direction de la Schola fût confiée à Bernard Baudot, puis durant 29 ans à Paul Decavata (1955-1984). Pendant cette période, en 1969-1970, fut constitué l’orchestre Rhône-Alpes qui prit très vite le nom d’Orchestre de Lyon. L’Association Philharmonique fit alors place, le 11 août 1969, à la Société Philharmonique. Le 14 février 1975, l’orchestre de Lyon abandonnait définitivement la Presqu’île, après y avoir joué durant soixante-dix ans, pour l’auditorium Maurice Ravel.
C’est en novembre 1972 que la Schola Witkowski fût déclarée à la préfecture, conformément à la loi de 1901 sur les associations. Enfin, en 1974 intervenait la séparation de la Schola Witkowski d’avec la Société Philharmonique. Désormais indépendante, la schola organise elle-même ses concerts, mais elle participe aussi à d’autres productions, à l’invitation d’orchestres français et étrangers.
 

Prochain concert :

Samedi 2 décembre 2017 Temple Augagneur 69003 LYON à 17 heures


Au programme :

STABAT MATER de DVORAK

Interprètes :
Schola Witkowski + solistes
Andreï Chevtchouk

Tarifs :
- plein : 20 €/place à l'avance et 22 € à l'entrée
- réduit : 10 €/place (étudiants et chômeurs)
- gratuit < 15 ans

Contact pour billetterie : Choristes ou via le formulaire de contact

 

Le recrutement de la saison prochaine commence.
La Schola recrute des hommes (basses et ténors), même débutants; elle est également ouverte aux femmes (alti et soprani) ayant déjà l'expérience du chant choral. Contactez-nous pour plus de détails
En cours : A. DVORAK : Stabat Mater - version 1876 (Choeur, Solistes, Piano) 

Programme Russe pour 2018 : Tchaikowski et Tanayev